La Journée du Territoire mutualisée de la côte Ouest

Le TCO a fait le choix de faire de sa commande publique un moteur du développement économique et social et ainsi être moteur dans la croissance des entreprises sur son territoire. C’est pour cela qu’en décembre 2016, la collectivité a signé la convention SBA (Stratégie du Bon Achat) avec les organismes professionnels regroupés dans l’association SBA.

Le TCO par le biais de cette convention a pris un certain nombre d’engagement :

  • Améliorer l’information des entreprises et leur capacité à comprendre et à maitriser la commande publique ;
  • Faciliter l’accès des TPE/PME aux marchés publics ;
  • Ancrer l’acte d’achat dans le territoire.

C’est dans le cadre de ce 1er engagement (amélioration de l’information sur les marchés à venir et capacité à comprendre et maîtriser la commande publique) qu’a eu lieu le 13 avril 2017 la journée du territoire mutualisée.

C’était une première à l’Ile de La Réunion et certainement en France qu’une journée du territoire ait été mutualisé avec  4 collectivités : La Possession ; Le Port ; Saint-Paul et le TCO.

Engagement fort de la Stratégie du Bon Achat du territoire Ouest (SBA), cette journée a réuni plus de 130 chefs d’entreprises qui ont pu ainsi recueillir toutes les informations utiles en matière de commande publique. Ils ont par exemple eu connaissance de tous les marchés publics qui vont être lancés dans l’Ouest cette année.

Les ateliers proposés l’après-midi par les organisateurs ont également eu un franc succès avec les présentations des politiques d’achat, des plateformes de dématérialisation, de la facturation … .

Accès des PME ultramarines à la commande publique : analyse d’Erik Pollien

Accès des PME ultramarines à la commande publique : analyse d’Erik Pollien

« Le localisme, c’est à dire le fait de favoriser les entreprises locales, est par essence contraire aux principes qui gouvernent les marchés publics, en premier lieu l’égalité de traitement entre les candidats. Les acheteurs avertis savent cependant que la réglementation offre des possibilités pour parvenir à un tel favoritisme, et ce en toute légalité. En donnant explicitement aux acheteurs publics ultramarins la possibilité de réserver jusqu’à un tiers de leurs marchés aux PME locales, le législateur est allé encore plus loin et vient d’entrouvrir une porte qui était jusqu’à présent fermée à double tour. »

Lire la suite : http://www.e-marchespublics.com/article-de-presse/acces-des-pme-a-la-commande-publique-une-mini-revolution-pour-les-acheteurs-ultra-marins-83.html

 

 

La SIDR organise sa journée du territoire

sidr.jpg

Bernard Fontaine, directeur de la SIDR,  annonce une bonne et une mauvaise nouvelle : la SIDR n’a pas consommé ses budgets d’investissement en 2016 : 60 millions ont été réalisés sur 132 prévus (c’est la mauvaise nouvelle) mais 2017 devrait tout rattraper  avec une prévision de 188 millions d’investissements (c’est la bonne).

2 raisons invoquées pour ce retard : les « judiciarisation » de la société réunionnaise qui a pour effet de décaler les chantiers et la « faiblesse » des entreprises locales.

Vincent Kersuzan, vice-président du SBA insistera sur la nécessité d’un dialogue constructif, honnête et transparent entre l’acheteur public et les entreprises : il y va de l’avenir de notre économie.

 

Le Ceser à la Région sur l’ancrage territorial

ancrageLe CESER s’est déplacé à la Région pour faire une restitution de son étude sur l’ancrage territorial des politiques publiques.

L’ancrage territorial des politiques publiques en faveur des entreprises doit reposer sur 3 aspects :

  • Une conception des politiques publiques selon les fondamentaux de l’évaluation et selon les principes de l’ISO 26 000.
  • Une gouvernance qui favorise la concertation et la gestion de la multiplicité des intérêts sur le territoire, l’articulation entre les différentes échelles de mise en œuvre de l’action publique et qui clarifie les modalités de prise de décisions et de suivi.
  • Un dispositif de suivi et d’évaluation portant sur l’ensemble des dimensions du triptyque Économie – Social – Environnement, conçu dès la programmation et s’appuyant sur des indicateurs et des questions évaluatives pertinents et partagés.

 

« L’ancrage territorial est le travail de proximité proactif d’une organisation vis-à-vis de la communauté. Il vise à prévenir et à résoudre les problèmes, à favoriser les partenariats avec des organisations et des parties prenantes locales et  à avoir un comportement citoyen vis-à-vis de la communauté »

Le CESER estime qu’il est crucial de créer les conditions qui doivent permettre la transformation de l’économie réunionnaise. Ce qui lui semble important de retenir est qu’un véritable ancrage territorial des politiques publiques doit avoir pour conséquence un plus grand développement local prenant appui sur des objectifs tendant à :

  • Contribuer à la création d’un plus grand nombre d’entreprises de taille pertinente, à leur structuration tant interne qu’externe et ce dans le cadre de filières et/ou de branches ;
  • Favoriser la pérennité des entreprises ; Accroître la compétitivité des entreprises ;
  • Participer à la création/injection de valeurs ajoutées économiques sur le territoire ;
  • Contribuer à la création d’emplois pérennes sur le territoire ;
  • Contribuer au rayonnement économique du territoire de la Réunion ;
  • Garantir une utilisation optimale des fonds publics en faveur des entreprises ; Justifier l’utilité d’une politique de soutien aux entreprises ;
  • Développer l’innovation et la maîtrise des technologies ;
  • Promouvoir le développement sur des marchés extérieurs ;
  • Faire de l’application des Conventions collectives nationales et locales un élément structurant du territoire (structuration des branches et accès plus grand aux marchés des TPE/PME réunionnaises).

 

Séminaire de rentrée au SBA Réunion

sba-possessionL’association, créée le 18 juin dernier et qui a pour objectif de valoriser les entreprises ancrées sur le territoire de la Réunion auprès des acheteurs publics, s’est réunie ce 21 février 2017 pour définir la feuille de route de l’année. Toutes les associations et syndicats signataires étaient présents pour ce lancement. 5 ateliers ont été organiser sur 5 thématiques :

  • valoriser
  • animer
  • prospecter
  • évaluer
  • communiquer

Actuellement, 11 acheteurs publics ont signé un contrat avec l’association.

L’ACHAT SOCIALEMENT RESPONSABLE DOIT AIDER LES PME ET TPE DE LA REUNION

adpe.jpgDepuis le premier avril, la réforme du code des marchés publics offre de nouvelles modalités d’achat socialement responsable. Leur bonne utilisation par les donneurs d’ordres est essentielle pour valoriser les entreprises locales et le territoire ainsi que pour favoriser l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi.

Le SBA Réunion, la Communauté Intercommunale du Nord de la Réunion, et la Maison de
l’Emploi du Nord ont organisé un séminaire consacré à L’ACHAT SOCIALEMENT RESPONSABLE ce jeudi 3 novembre à Saint-Denis.

Animé par Monsieur Patrick LOQUET, maître de conférences en droit public, expert de la clause sociale ce séminaire s’est adressé à l’ensemble des entreprises de La Réunion, des syndicats patronaux et professionnels